Le XIXe siècle est une sorte d’âge d’or de l’art surtout lorsqu’il s’agit de peinture. Cette ère a vu l’apparition de grands mouvements comme le fauvisme, l’impressionnisme ou encore l’art abstrait, mais a également vécu la naissance de grands artistes. En raison de cette expansion internationale de la peinture, nombreux sont les artistes peintres qui restent méconnus jusqu’à nos jours. En voici quelques-uns.

Les peintres en France

Parmi les peintres français méconnus du XIXe siècle, le premier est certainement Firmin-Girard (1838-1921), originaire de l’Ain. Très tôt, on décèle chez lui un talent exceptionnel pour le dessin, d’ailleurs ces œuvres sont caractérisées par le naturalisme, un style qui sera particulièrement innovant pour son époque.

Édouard Manet (1832-1883) aurait également pu figurer parmi les grands maîtres de l’art du XIXe siècle puisqu’il est l’un des précurseurs de peinture moderne. Il vécut avec ses amis qui sont des peintres et des importants personnages de l’époque dans la seconde moitié du XIXe.

Constance Charpentier (1767-1849), de son nom de jeune fille Constance Marie Blondelu, avait une passion pour la peinture, difficile à vivre sous la Révolution. Elle exposa en ces temps de nombreux tableaux, puis a obtenu un Prix d’encouragement pour sa célèbre La veuve d’une journée en 1799.

La galerie estades.com vous offre une sélection de meilleurs œuvres artistiques des différents maîtres contemporains français.

Des noms qui seront vite oubliés…

Lorsque la seconde Guerre frappe à la moitié du XIXe siècle, Paris consolide son statut de capitale européenne de l’art et de la culture. C’est d’ailleurs à ce moment que de nombreux grands maîtres de l’art du XIXème siècle y sont venus pour bâtir leur réputation. Parmi eux, le suédois August Hagborg (1852-1921) qui sera rapidement oublié, après son décès.

François Flameng (1856-1923) est considéré comme un maître de l’éclectisme était tellement connu de son vivant, mais il sera très vite oublié au fil des années. Son nom ne sera en effet plus publié dans les magazines d’art modernes, même si ses ouvrages aquarelles de la Première Guerre mondiale seront reproduits dans différents ouvrages.

Des portraitistes aux modernistes

Considéré comme le portraitiste des rois, Philip Alexius de Laszlo (1869-1937) figurait dans les palais et livres d’histoire en son temps. D’origine hongroise, il peint de nombreux portrait de monarques européens à la fin de XIXème siècle. Il en a produit près de 3000 grâce à son travail acharné. Mais en raison de son style de vie en déclin, il ne figurera pas sur la liste des grands maîtres de l’art du XIXème siècle. D’ailleurs, son nom sera vite oublié aussi.

Ramon Casa (1866-1932) était le chef de file du modernisme catalan avec ses peintures exposées au musée national d’art de Catalogne et au musée du modernisme catalan ou encore à Paris. Et pourtant, son nom reste inconnu même si elle figure parmi l’une des artistes ayant révolutionné la peinture et l’Art nouveau. En effet, aucun libre en français ou en anglais ne parle d’elle.