Maître incontesté de l’art moderne, Pablo Picasso est connu pour sa soif de créativité qui fut peintre, sculpteur, graveur et céramiste en même temps. Au début du XXe siècle, l’espagnol viendra en France pour devenir le chef de file du mouvement cubiste avec son ami Georges Braque. Le cubisme fut d’ailleurs le précurseur de nombreux courants en art moderne notamment en matière d’art abstrait.

Sa biographie

Né en 1881, à Malaga en Espagne, d’un père professeur de dessin, Pablo Picasso, tel présenté par estades.com qui vous procure des sélections très intéressantes d’œuvres artistiques, est encouragé par son père pour suivre une formation artistique. À 11 ans, il va d’ailleurs s’inscrire à l’École d’Art de la Corogne pour suivre ses études. Puis 3 ans après, il se forme aux beaux-arts de Barcelone. C’est en 1898 que le peintre sculpteur va commencer sa carrière après une longue formation en art en adoptant différents courants. En 1901, il peint essentiellement avec le bleu pour exprimer une période d’angoisse, puis en 1904, il s’inspire de personnages de cirque durant sa période rose. C’est en 1907, avec son ami Braque, qu’il fonde le cubisme et annonce son arrivée dans l’art moderne avec sa toile Demoiselles d’Avignon. En 1916, il se tourne vers l’art figuratif puis peint en 1937 Guernica, une œuvre destinée à exprimer son horreur face à la guerre.

Un peintre qui stupéfie, subjugue

À partir de l’année 1939, les peintures de Pablo Picasso vont commencer à devenir plus sombres durant plusieurs années. D’ailleurs, en 1950, il va s’engager auprès du parti communiste français pour assombrir davantage ses œuvres. La déraison humaine est au centre de ses toiles notamment avec des peintures comme le Charnier. Il mourut en 1973. Le courant qui influença cet impressionnant peintre sculpteur fut le cubisme, qui est d’ailleurs à l’origine de tous les courants abstraits du XXe siècle, en passant l’architecture et l’esthétique industrielle jusqu’à la littérature et la musique. C’est aussi grâce à sa personnalité unique qu’il dominera la vie artistique de cette première moitié du siècle. Comme le disent les amateurs d’art, aucun peintre depuis Michel-Ange n’a offert autant d’évolution à ses œuvres et à l’art lui-même.

Un maître incontesté de l’art moderne

Pablo Picasso, une fois qu’il aura maîtrisé le cubisme, touchera à presque tous les courants artistiques du XXe notamment le surréalisme, le néo-classicisme ou encore l’expressionnisme. Parmi ses œuvres les plus célèbres, citons les Demoiselles d’Avignon (1907), considérée comme un bordel philosophique, mais qui deviendra un chef-d’œuvre incontestable du peintre sculpteur ? Citons également le célèbre Portrait de Gertrude Stein, La Vie (1904), Trois femmes à la fontaine et les Flûtes de pan (1916). Tout au long de sa carrière, Picasso réalise plus de 20 000 toiles et sculptures réunies.